Quand l’échec devient une nouvelle opportunité.

Pouce levé.

Définition de l’échec

L’échec est un constat sur des circonstances que nous avions prévues d’une manière joyeuse et qui ne se sont pas déroulées selon nos désirs.

 L’échec n’est pas une fin en soi. Bien au contraire, il nous fait grandir, nous ouvre de nouvelles opportunités dans tous les domaines de notre vie. Même une rupture avec un conjoint toxique est révélatrice et nous permet de nous remettre en question. Certes, de manière brutale, nous ouvrons nos yeux, fermés jusqu’à cette relation nuisible.

 L’échec est une source d’apprentissage si nous prenons la peine de regarder avec calme ce que nous avons subi et perdu pour jamais nous retrouver confrontée à une nouvelle rupture sentimentale.

Les raisons de nos échecs

L’échec est partout dans tous les domaines de notre vie.

Si nous ne prenons pas la peine de nous former professionnellement et que notre désir est de créer une entreprise, la faillite nous attend en raison de notre manque de connaissances.

Si nous désirons réussir un concours ou un examen sans nous préparer à l’avance, notre manque de motivation nous entraînera vers un échec bien mérité.

Si nous débutons un projet sans pour autant persévérer face à l’adversité pour atteindre notre objectif, nous manquons de conviction.

Si nous désirons vivre une relation amoureuse sans avoir pour autant au préalable indiqué nos souhaits et nos limites, cette relation partira en vrille par manque de respect envers nous-mêmes. Ce qui entraînera un manque de respect de l’être aimé envers nous également.

Alors avant de nous engager dans n’importe quel domaine de notre vie, vérifions d’abord les points suivants : SAVOIR + MOTIVATION + CONVICTION + RESPECT.

L’échec n’est pas une fin en soi

Accepter l’échec ou la perte de quelqu’un ou quelque chose

Pour mieux comprendre que l’échec est source d’apprentissage et d’opportunités, nous devons admettre la perte de quelqu’un ou quelque chose.

Dans notre cas, perdre l’amour que nous avons cru sincère est difficile, si toxique était-il. Nous souffrons également de la perte des projets en commun.

Mais si nous prenons du recul sur la situation, nous comprenons que cette relation était trop dangereuse pour qu’elle se poursuive et que par conséquent, un jour, une nouvelle rencontre pointera « le bout de son nez ». Car une personne nous quitte pour laisser la place à une autre.

Nous acceptons alors que la rupture précédente était de bon augure.

Que faire après un échec sentimental ?

Plusieurs actions doivent être mises en place.

  • Accepter la rupture sans regrets, ni culpabilité en se souvenant que le mieux a été fait durant la relation.
  • Malgré cette rupture, quelles sont les choses qui peuvent encore faire tenir debout en les ressentant. (travail, enfants, santé..)
  • Bouger pour développer une nouvelle énergie et une meilleure oxygénation du cerveau.
  • Noter les avantages et les inconvénients de cette rupture sincèrement.
  • Apprendre de cette rupture pour évoluer et se comprendre.
  • Accepter de se remettre en question pour changer sans sacrifier sa personnalité.
  • Apprendre à observer ses pensées pour penser différemment.
  • Prendre conscience de ses talents et de ses réussites.
  • Etablir une liste de forces et de faiblesses.
  • Fixer de nouveaux objectifs, de nouveaux projets pour se créer une nouvelle vie.
  • Etablir un CV avec des critères précis pour une nouvelle rencontre amicale ou sentimentale.  
  • Faire partie d’un groupe pour partager et échanger.

De l’échec sentimental à la dépression

Certaines ruptures nous entraînent malgré nous vers un état dépressif. Mais comment se relever ?

Témoignage personnel

Personnellement, après le départ de mon ex-mari toxique, pendant trois semaines, je n’ai pas mangé, ni bu, ne dormait plus parce que je refusais cette épreuve si douloureuse à mes yeux, je préférais pleurer.

Après une tentative de suicide, l’hôpital m’a accueillie. Mais malgré tout, une force en moi m’a obligé à rentrer chez moi et à dire OUI à la vie. A ce moment-là, j’ai senti mon corps se détendre.

Au bout d’un mois, j’étais debout prête à explorer d’autres endroits et à rencontrer d’autres personnes. J’avais tourné la page de cette union épuisante par tous ses fardeaux même si dans mon esprit, le souvenir de la relation toxique persistait.

Quelques conseils

Il est indispensable d’apprendre à accepter cette souffrance sans résister. Il est vrai, c’est extrêmement difficile. Mais le temps fait bien les choses. Certains jours seront plus compliqués que d’autres.

Acceptons la solitude que nous vivons suite à cette rupture pour nous retrouver en cherchant ce qui peut nous combler (musique, chant, dessin, cuisine, lecture, sport). Evitons de recommencer une nouvelle aventure sentimentale pour combler le manque. Le cerveau réclame la présence perdue. A nous de le contrer en lui faisant croire que notre solitude est comblée par nos propres ressources en nous.

Crions OUI à la Vie en regardant tout autour de nous, les fleurs, les arbres, les animaux. Rapprochons-nous de la nature, la mer. Tous ces éléments sont bénéfiques et nous le rendent bien.

Choisissons de mettre en place des actions comme celles indiquées ci-dessus afin de tirer les leçons du passé au maximum pour enfin digérer les souffrances du passé.

Une nouvelle relation pointe à l’horizon

Et puis un jour, après avoir fait un énorme travail sur nous pour ne plus jamais rencontrer une personne toxique, nous rencontrons LA bonne personne amoureuse de nous. Un amour simple, respectueux mutuellement.

Quelques conseils

Lors de cette nouvelle rencontre, ne cherchons pas à comparer l’ancienne et la nouvelle relation. Si le travail sur nous a été accompli sérieusement, la relation toxique n’a plus aucune emprise sur nous.

Observons ce que la personne veut nous faire vivre en sa compagnie. Prenons notre temps pour découvrir cette nouvelle relation et où va-t-elle nous entraîner ?

Et surtout, ne nous attachons pas. Sachons vivre seules, à être heureuses seules et en comblant notre solitude par des actions personnelles, autonomes. Ainsi, le jour où la Vie nous envoie un nouvel amour, nous sommes prêtes à AIMER mais SANS NOUS ATTACHER.

Conclusion

La Vie nous répète inlassablement ce que nous devons changer pour grandir en maturité à travers les épreuves qu’elle nous envoie. A nous d’en tirer profit pour en sortir le plus rapidement possible et évoluer ou de nous laisser aller pour sombrer dans la victimisation et la dépression.

Débora De Nicolle. Auteur du livre  » La victoire de Clarine sur le manipulateur pervers narcissique ». Chaîne YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCQmaRLMGiYIrSTbJ4H6mfSQ

Source internet : https://fr.quora.com . Photo : https://pixabay.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*