Quel genre de relation vivez-vous? Toxique ou saine?

Deux morceaux de coeur rouges séparés
Deux morceaux de coeur rouges séparés

Définition d’une relation toxique

Une relation toxique est une relation à sens unique. La personne toxique a toujours des excuses pour ne pas vous soutenir dans les moments difficiles.

Généralement, la personne toxique ne fera aucun effort pour vous et profitera même de votre gentillesse.

Quand vous lui direz, « tu exagères », elle n’hésitera pas à se porter en victime pour essayer d’obtenir de vous le pardon. Puis, elle recommencera car son intérêt passe avant le vôtre.

C’est une personne qui « pompera » votre énergie en critiquant et en jugeant votre entourage sans forcément le connaître et bien sûr, n’oubliera pas de vous rabaisser à la moindre occasion.

Tous les signes d’une relation toxique

Malentendus, doutes, jalousie, harcèlement, rapports tendus, agressions verbales, relation qui nous tire vers bas, relation déstabilisante et destructive, agressivité, relation qui vous tourmente et vous vide de votre énergie, moqueries, aime avoir le dernier mot, caractère malsain, ce qui est fait n’est jamais bien, manque de pardon……

Les conséquences d’une relation toxique sur votre santé.

Une relation toxique « pompe votre énergie » par sans cesse des critiques, des dénigrations envers vous-même mais aussi votre entourage . Elle nous tire vers le bas émotionnellement, psychologiquement, mentalement et physiquement.

Une relation toxique vous fera perdre « le nord » en tenant des propos incohérents. Tel jour, vous entendrez de cette façon une parole et le lendemain tout son contraire. Même si vous lui rappelez ses dires de la veille, il vous convaincra avec habilité (mais oui) que c’est vous qui avez compris de travers.

Il est donc primordial d’observer le comportement de votre relation , de bien écouter ses paroles pour en conclure si oui ou non, vous vivez une relation toxique ou uniquement une mésentente entre deux caractères.

Comment gérer une personnalité toxique

Observer votre comportement est la première chose à faire face à une personnalité toxique. Lorsque vous êtes en présence de cette personne, êtes vous agitée ou calme? Préférez-vous vous taire ou alors vous sentez-vous libre de vous exprimer face à elle? Pleurez-vous ou sursautez-vous facilement dès qu’elle vous parle? Votre sommeil est-il perturbé? Vous sentez-vous dévalorisée? êtes-vous en bonne santé physique, psychologique et émotionnelle? Prenez le temps de VOUS REGARDER VIVRE. Selon le résultat à toutes ces questions, vous comprendrez vite si oui,  vous êtes bien dans une relation toxique ou non que ce soit dans votre cou-ple ou votre travail.

Prendre conscience de vos émotions que provoque en vous la relation toxique mais aussi vos sensations corporelles. Si vous passez votre temps à pleurer ou au contraire retenir vos larmes, un jour prochain, tout remontera sous forme de stress et provoquera des dégâts sur votre cerveau et l’ensemble de votre être. Notez à l’abri du regard de la relation toxique, lorsque vous vous sentez déstabilisée, quelle est la situation qui vous fait mal, vos émotions (tristesse, colère …), vos sensations corporelles (maux de tête, ventre..) et l’intensité de l’ensemble du mal être. Selon les résultats, vous vous rendrez vite compte que votre vie est véritablement en danger, que vous n’êtes plus vous-même…Alors, demandez de l’aide sans plus attendre. S

Apprendre à gérer une relation toxique, c’est préférer se focaliser sur des solutions et non sur des problèmes pour rester en bonne santé émotionnelle. Il est primordial de fixer des limites et de garder vos distances (si possible). Dans votre vie professionnelle ou dans votre vie personnelle, si la relation toxique est encore présente, écoutez ses plaintes mais pour lui demander comment compte-t-elle régler ses problèmes.Inutile de jouer à l’empathique et de pleurer sur son sort avec elle, vous serez entraînée malgré vous dans son comportement malsain. Si la personne toxique vous attaque, choisissez la meilleure solution pour vous soit vous répondez fermement avec calme et discernement, soit vous lui tournez le dos.

Et si vous restez près d’une relation toxique sans agir, les conséquences deviendront graves. En effet, accepter une relation toxique dans sa vie est contraire à vos propres valeurs, à votre propre estime de vous-même.
Trop de contacts avec une relation toxique entraînent tristesse, frustration, repli sur soi-même voire dépression. Pour ma part, j’ai eu même des idées suicidaires car je manquais de lucidité et de discernement. J’étais persuadée que tout ce que me disait cette personne sur moi était vrai. Ma personnalité a été détruite. Mais heureusement, après le départ de « Pierre », de nouveaux amis m’ont ouvert les yeux sur la vraie personne que je suis.

Conclusion : Ne restez pas seule, replier sur vous-même. Demandez de l’aide, il n’y a aucune honte à expliquer ce qui vous arrive. Au contraire, si vous parlez, cela signifie que vos yeux se sont ouverts sur cette situation dramatique et que vous êtes prête à sortir de la relation toxique pour un jour, vivre après vous êtes recréée une nouvelle personnalité, une relation saine comme ci-dessous.

Flamands amoureux
Deux flamands roses amoureux.

Définition d’une relation saine

En revanche, une relation saine et solide confirme vos qualités et vos valeurs. C’est une relation de respect et de partage qui permet de rencontrer le meilleur de l’un comme de l’autre. Les besoins réciproques sont respectés et la communication est calme sachant écouter l’autre malgré les désaccords.

De cette relation saine, en résulte de la joie, de la confiance en soi et le désir de vous surpasser par les encouragements de votre conjoint. Test sur demande

Si vous avez l’impression de vivre une relation toxique dans votre vie personnelle, c’est peut-être le moment de faire le test.  

Test sur demande à l’adresse mail contact@debora-denicolle.fr référence test1 . Bon test. Debora De Nicolle.

Le prochain article de la semaine prochaine parlera du « Triangle de Karpman ».

Débora De Nicolle. Votre victoire est au bout du chemin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*