Sortir de l’emprise du manipulateur pervers narcissique. (MPN).

Sur une cage un oiseau s’est posé. Il a une clef dans son bec et qui a permis de libérer l’autre oiseau en prison. Image de Pixundfertig Pixabay

Nous avons vu dans les articles précédents notre personnalité avant la rencontre avec le MPN et notre transformation durant notre relation avec ce dernier. Mais que devenons-nous après une rupture avec le MPN ? Voici notre portrait.

Notre portrait après la rupture avec le MPN.

  • Nous nous trouvons complètement anéanties psychologiquement, émotionnellement et physiquement.
  • Nous vivons dans la culpabilité en étant persuadées que les responsables de l’échec du mariage, c’est nous.
  • Nous voulons impérativement le retour du MPN dans notre vie.
  • Malgré nos souffrances, nous sommes persuadées que le retour du MPN nous donnerait un nouveau souffle de vie.
  • Nous pleurons sans cesse l’absence du MPN qui nous a rejetées et abandonnées.
  • Nous parlons sans cesse du MPN malgré son absence.
  • Nous ne supportons absolument pas la solitude.
  • L’emprise du MPN nous manque.

Pourquoi continuons-nous à nous accrocher au MPN malgré la rupture et la souffrance causée par ce dernier ?

Le MPN a quitté le domicile conjugal et malgré toutes les trahisons envers nous, nous espérons son retour auprès de nous. Voici quelques raisons qui nous poussent à nous accrocher au MPN.

  • Nous avons réellement aimé la première image charmante du MPN et c’est à celle-ci que nous nous accrochons. Sauf, que c’est impossible de retrouver cet être aussi sympathique car c’était une fausse image fabriquée qu’il nous a montrée.
  • Nous culpabilisons à l’idée d’être responsable de la fuite du conjoint toxique et nous souhaitons de tout notre cœur son retour pour lui demander pardon et reprendre la vie commune comme auparavant.
  • Nous refusons d’admettre la trahison du MPN à notre égard et que cet homme ne nous a jamais aimées malgré les bons moments passés ensemble. Des questions se bousculent dans notre esprit. Comment a-t-il fait pour faire semblant de nous aimer ? Comment a-t-il fait pour nous empêcher de remarquer qu’il trichait ?
  • Nous attendons des demandes de pardon et des explications de la part du MPN pour tout le mal qu’il nous a fait. Mais c’est une perte de temps évidente, cela ne viendra jamais puisqu’il est parti sans aucune souffrance, sans aucun regret.

Pourquoi avons-nous du mal à nous relever de cette rupture ?

Il existe des ruptures plus facilement surmontables que d’autres. Mais nous relever d’une rupture avec le MPN est tout un challenge car quand le MPN passe dans notre vie, c’est un vrai séisme émotionnel. Voici quelques explications.

  • Nous sommes complètement vidées émotionnellement et psychologiquement par la vampirisation du MPN. Du coup, nous manquons de force pour remettre de l’ordre dans notre vie.
  • Notre cerveau ressent toujours l’emprise du MPN sur nous malgré l’absence de celui-ci. Voilà pourquoi même sans sa présence, nous parlons encore, toujours et uniquement de lui.
  • Toutes nos blessures d’enfance (abandon, rejet, injustice, humiliation) ont été renforcées par le MPN et nous n’avons plus la force émotionnelle de les gérer.
  • Nous culpabilisons de l’échec du mariage et notre estime de nous-mêmes ainsi que notre confiance en nous sont au plus bas.
  • Nous nous voyons délabrées physiquement, psychologiquement et émotionnellement et nous nous disons que c’est normal que le MPN nous ait quittées.

Comment nous relever de cette union toxique ?

Nous découvrons après la rupture avec le MPN que notre être intérieur est complètement broyé émotionnellement, psychologiquement et physiquement. Dans l’état où nous sommes, quelles sont les différentes manières de nous remettre d’une union toxique ? Voici quelques propositions.

Admettre que notre union avec le MPN n’était qu’une illusion.

Nous tombons de très haut lorsque nous découvrons que notre union avec le MPN n’était qu’un mirage. Nous avons aimé une image présentée par ce dernier, un comportement faussement exemplaire, pas une véritable personnalité.

Admettre la manipulation dont nous avons été victimes.  

Mais nous tombons encore plus des nues lorsque nous découvrons que le MPN ne nous a jamais aimées et donc il nous a bel et bien manipulées. Cette acceptation d’avoir été manipulées est pour nous un déchirement et pourtant indispensable pour reprendre le pouvoir sur notre vie. Mais la bonne nouvelle, c’est que nous n’avons plus à culpabiliser de l’échec de l’union. Un bonheur ne se construit pas sur des mensonges et sur des images éphémères. Alors, n’ayons aucun regret.

Ouvrir notre cœur à la Vie.

Bien évidemment, notre cœur est rempli d’amertume. Mais nous devons évacuer nos émotions qui ne font qu’ accentuer notre mal-être. Aussi pour ouvrir notre cœur à la Vie, apprenons à chasser l’ombre dans notre cœur et la remplacer par la lumière du rire.

Regardons des émissions de divertissement, des dessins animés, des films comiques. Pratiquons nos activités préférées telles que le chant, la danse, le dessin, la couture, le tricot, le sport ou la marche.

Reprenons contact avec la famille et les amis. L’important est de nous reconnecter à notre joie, à la Vie.

L’absence du MPN nous fait souffrir.

Comme toute rupture, l’absence de l’être « aimé » nous fait souffrir. Mais souvenons-nous que cet être était malfaisant et manipulateur envers nous. Par conséquent, en faisant l’exercice proposé ci-dessous, nous allons apprendre à contrer notre cerveau qui lui est persuadé que le conjoint toxique nous est indispensable pour vivre. Or, lorsque notre esprit s’apercevra que nous avons vécu des horreurs avec celui-ci, une prise de conscience brutale, certes, mais primordiale se fera.

Extrait de mon livre « Les deux bocaux ».

Le bocal appelé « le manipulateur pervers narcissique ».

Tout d’abord, Clarine a pris un bocal vide de compote de pommes et a écrit dessus « le manipulateur pervers narcissique ». Elle voulait un vase aussi affreux que possible qui corresponde au mal que Pierre lui avait fait.

Puis, elle a ajouté sous le premier intitulé le mot « défaites » en grosses lettres.

Ensuite, elle a inscrit et détaillé sur des petits papiers, toutes les souffrances endurées de la part de Pierre. (Peurs, pleurs, insultes…)

Malheureusement, ce bocal s’est rapidement rempli. Un vrai désastre, ce mariage !

Le bocal appelé « le magnifique »

Une fois terminé cette première partie du travail, Clarine a pris un second vase. Contrairement au premier, celui-ci est en verre, agréable à regarder. Voilà pourquoi, elle l’a nommé « le magnifique ».

Tout comme expliqué ci-dessus, elle ajoute sous « le magnifique », le mot « victoires » en grosses lettres.

Puis, elle a commencé à remplir ce très beau vase avec toutes ses réussites, si petites soient-elles. Bien sûr, ce vase ne s’est pas rempli aussi rapidement que le bocal des défaites. Mais quand même, Clarine se félicite de tous ses petits succès….

Revivre les bons moments du passé avant la rencontre du MPN.

Avant de rencontrer le MPN, certes nous avions des failles émotionnelles mais nous étions chaleureuses et déterminées face à la vie. Sinon, le MPN nous aurait jamais choisies si nous avions respiré la morosité. Alors, apprenons à retrouver des souvenirs heureux lorsque nous vivions dans la joie malgré les galères de la vie.

Peut-être que cela s’est passé pendant notre célibat ou à la naissance de nos enfants bien grands aujourd’hui ? Qu’importe ! Revivons ces moments de joie à fond dans notre esprit et notre corps en prenant le temps de remarquer nos sensations intérieures.

Souvenons-nous de notre comportement pendant notre enfance, notre adolescence, lorsque nous étions célibataires avec notre famille, nos enfants et nos amis. Revoyons-nous en train de sourire et de rire.

Pensons-y en cas de coups durs après la rupture pour chasser la morosité et le stress et pour recouvrer notre personnalité d’antan afin de la fortifier pour l’avenir.

De nouveaux projets.

Après avoir vécu un tel cataclysme dans notre vie sentimentale, nous allons devoir nous fixer de nouveaux objectifs pour retrouver confiance en nous. Pour commencer, choisissons des petites idées. Par exemple :  manger un fruit à chaque repas, boire 1 litre d’eau par jour….

Puis une fois ces idées bien installées dans notre planning, trouvons des objectifs plus grands. Exemples :  retrouver un emploi, apprendre à nous aimer….

Le but des nouveaux projets est de prendre conscience que nous sommes parfaitement capables de dépasser les bosses de la Vie. Qu’importe leurs grosseurs.

Conclusion

Plus nous admettrons rapidement la manipulation du conjoint toxique à notre égard, plus nous reprendrons rapidement le pouvoir sur notre vie. En effet, tout n’était que mascarade. Pour défier toutes les souffrances vécues, acceptons-les en nous disant que la Vie est composée de douleurs mais aussi de réussites. Autrement dit, après de telles souffrances, le meilleur reste à venir si nous désirons vraiment vivre NOTRE VIE.

Debora De Nicolle « La victoire de Clarine sur le manipulateur pervers narcissique ». Chaîne You Tube https://www.youtube.com/channel/UCQmaRLMGiYIrSTbJ4H6mfSQ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*