Comprendre la manipulation sur nous pour mieux nous en libérer.

Sur fond bleu, un homme tient dans sa main un point d’interrogation. Au coeur de ce point d’interrogation, une femme. Mohamed_Hassan Pixabay

Définition de la manipulation

La manipulation mentale ou manipulation psychique consiste à obliger subtilement une personne à prendre une décision ou effectuer une action qu’elle ne veut pas. Cette manipulation s’effectue par de la tromperie, la domination et une forte emprise en obligeant l’autre à de la soumission.

Qu’est-ce qui nous rend vulnérable à la manipulation ?

Plusieurs critères nous rendent vulnérables à la manipulation. En effet, en vivant selon le regard des autres, notre épanouissement et notre bien-être en souffrent. Il est donc primordial de nous accorder suffisamment de valeur à nos yeux pour cesser cette vulnérabilité.

Le besoin de reconnaissance très important.

Nous avons un besoin de reconnaissance très important de la part des autres. Le fait de vouloir plaire à tout le monde pour être appréciées nous rend peureuses d’imposer nos idées et nos opinions. De plus, nous attendons beaucoup des autres d’où de nombreuses déceptions.

Le manque d’affirmation de soi.

Nous préférons dire oui à notre entourage lorsque celui-ci demande un service. Pire, nous agissons avant même que ce dernier nous demande quelque chose. De plus, nous cherchons l’approbation des autres dès qu’une décision doit être prise dans notre vie.

Un besoin d’amour excessif.

Nous avons peur d’être abandonnées parce que la solitude nous angoisse. Alors même si nous rencontrons un manipulateur pervers narcissique, c’est toujours mieux d’être accompagnées que d’être seules dans la vie. Très rapidement, nous nous accrochons à la personne mais aussi à ce qu’elle nous impose et nous finissons par accepter l’inacceptable pour maintenir la relation.  

Notre faible estime de nous-mêmes.

Nous avons besoin d’encouragement pour nous surpasser. Nos croyances du style « Je suis nulle » ou « J’en ai un qui m’aime, il faut que je le garde » dénotent notre manque de confiance en nous. Nous connaissons très mal nos valeurs, nos compétences. Nous croyons plus facilement ce que disent les personnes rencontrées que nous-mêmes. Alors lorsqu’un MPN nous dit que c’est « nous le problème », nous le croyons les yeux fermés.  

Notre problème de gestion de nos émotions.

Notre hypersensibilité provoque en nous de fortes émotions. Ainsi, nous culpabilisons très facilement et nous préférons nous adapter aux autres personnes afin d’éviter de souffrir de tristesse et de solitude. Pourtant, ces dernières sont remplacées par des frustrations.

Notre comportement plaintif.

En perdant régulièrement le contrôle de notre vie, en nous mettant en colère facilement pour des raisons difficiles à contrôler telles qu’un orage qui éclate, un train supprimé, nous sommes dans la victimisation. Si nous répétons sans cesse « Pourquoi ça tombe toujours sur moi » ou « Je n’ai pas de chance » ou des phrases similaires inconsciemment, nous attirons des manipulateurs. Bien souvent, nous trouvons la vie difficile et notre posture (dos voûté, yeux rivés sur le sol…) indique que nous sommes une victime.

Notre soif de vouloir tout comprendre.

Nous aimons être justes dans nos propos. Nous ne savons pas mentir. Alors nous nous posons très souvent la question, pourquoi telle personne a-t-elle ce genre de comportement comme le MPN. Pour ce dernier, il n’y a rien à comprendre, pour d’autres, il peut y avoir une intention positive derrière un mensonge ou une injustice.

Pourquoi laissons-nous faire la manipulation sur nous ?

Si nous acceptons la manipulation opérée sur nous, c’est que nous y trouvons un gain ou un réconfort ou bien nous avons la peur de perdre. Ces raisonnements sont la plupart du temps inconsciemment.

Une corde sensible en nous.

Dans notre être intérieur, une corde sensible existe et provoque une émotion trop vive dès qu’elle est touchée. Nous voulons l’éviter. Par exemple, si nous culpabilisons facilement, il sera très facile pour une personne manipulatrice de nous reprocher des choses mêmes injustifiées.

La peur de perdre.

Une personne manipulatrice cherche à contrôler notre comportement en nous menaçant de nous quitter par du chantage affectif car elle sait que la solitude nous angoisse. Elle peut également nous induire en erreur en nous promettant un mariage et dans ce cas, nous adaptons nos attitudes pour pouvoir bénéficier de cette union.

Les bonnes questions à nous poser pour comprendre la manipulation sur nous.

Lorsque nous avons l’impression que nous sommes manipulées, il est indispensable de nous poser des questions afin de connaître les raisons de cette manipulation. Laissons le manipulateur pervers narcissique en dehors de cette remise en question, sinon, il jouera sur notre culpabilité et les réponses seront faussées.

(IMPORTANT : NE PAS CULPABILISER, NI NOUS JUGER).

Lister les avantages de la manipulation sur nous.

Quels sont les gains qui nous obligent à subir la manipulation ?

Est-ce la présence d’un conjoint près de nous ?

C’est lui qui boucle les fins de mois ?

Des projets en commun plein la tête ?

Sa générosité ? Ses encouragements ?

Lister les inconvénients de la manipulation sur nous. (Exemples).

Le MPN ne nous respecte pas donc nous aussi, nous manquons de respect envers nous-mêmes.

Le MPN contrôle notre vie parce nous avons peur de prendre le pouvoir sur notre vie par manque de confiance en nous.

Le MPN a éloigné notre famille et nos amis. S’il nous quitte, nous pensons nous retrouver complètement seules.

Il nous accuse d’être l’auteur de tous ses maux parce que nous culpabilisons sans cesse.

Il promet mais ne tient aucune promesse car le MPN ne s’engagera JAMAIS AVEC NOUS, quel que soit le projet.

Prendre du recul

Après avoir lister les avantages et les inconvénients, prenons du recul tranquillement en étant seules avec nous-mêmes. Puis répondons à ces autres questions.

La relation manipulatrice que nous subissons est-elle encore supportable ? Si oui pourquoi ? Si non, écrire les raisons.

Est-ce un problème pour nous de ne pas nous respecter nous-mêmes ? Que le MPN ne nous respecte pas ?

Trouvons-nous normal d’être éloignées de notre famille, nos amis depuis notre union avec le MPN ?

Pouvons-nous encore supporter d’être accusées sans cesse de tous les problèmes au sein du couple ?

Pendant combien de temps, sommes-nous capables de vivre dans une relation aussi toxique ?

Si nous restons dans cette relation toxique, quelles en sont les conséquences sur notre santé et celle des enfants ?

Si nous quittons le MPN, quelles en sont les conséquences sur notre santé et celle des enfants ?

Quels sont les inconvénients que nous ne supportons plus avec le MPN et qui pourront « peser lourd » dans notre décision de rompre ?

Prise de décision

Cette prise de décision de quitter le MPN est peut être notre issue de secours pour retrouver notre vraie personnalité ou si nous décidons de rester auprès du MPN, un nouveau chapitre de vie qui s’écrit auprès de lui. Dans les deux cas, nous tourner vers d’autres personnes pour éviter de rester dans la solitude ne peut être que bénéfique pour retrouver un début d’équilibre émotionnel.

Exemple personnel

Avant de prendre la décision de rompre avec le deuxième MPN, j’ai listé les avantages et les inconvénients de cette relation toxique.

Certes, il y avait beaucoup d’avantages mais il y avait un inconvénient que je ne supportais plus : l’infidélité. Autrement dit, mon conjoint toxique minimisait ce que j’avais découvert. J’ai compris qu’il ne me respectait pas et que je ne me respectais pas non plus en le laissant me trahir.

J’ai rompu à sa grande stupéfaction. Il a voulu revenir, j’ai refusé.

L’avantage qui a retenu mon attention si je rompais avec lui : retrouver le respect envers moi-même en refusant de continuer à me mentir. L’inconvénient de cette rupture : la peur de me retrouver seule toute ma vie. (Pour info, j’ai vite retrouvé des amis après cette rupture).

Conclusion :

Le fait d’être vulnérables à la manipulation nous fait rencontrer un MPN. Nous donnons à ce dernier le pouvoir de nous manipuler parce qu’à nos yeux, nous voyons des gains ou avons la peur de perdre en raison d’un manque de confiance en nous. Mais lorsque nous prenons conscience de la manipulation effectuée sur nous, il est primordial de nous poser les questions pour savoir d’après nos réponses, si nous sommes prêtes à quitter la relation toxique ou à la continuer.

Debora De Nicolle auteur du livre « La victoire de Clarine sur le manipulateur pervers narcissique » . Chaîne You Tube : https://www.youtube.com/channel/UCQmaRLMGiYIrSTbJ4H6mfSQ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*