La contre manipulation (L’autorité) en réponse à la manipulation.

Une lionne et son lionceau allongés sur un rocher.
Image de Mentalhealthsupportca Pixabay.

Définition de la contre manipulation.

La contre-manipulation est une façon de détruire une accusation la plupart du temps déguisée, portée contre nous-mêmes pour imposer notre affirmation de soi.

En utilisant la contre manipulation en réponse à de la manipulation, nous prouvons qu’il est inutile de chercher à nous déstabiliser en nous culpabilisant sur nos faits et sur nos paroles.

La peur des victimes de répondre à la manipulation.

Répondre à un manipulateur pervers narcissique (MPN) n’est pas toujours facile. Surtout quand nous sommes sensibles à la moindre remarque qui nous culpabilise. Découvrons ci-dessous les points qui nous empêchent de reprendre le contrôle sur les accusations injustifiées du manipulateur pervers narcissique.

La culpabilité.

Nous nous culpabilisons au moindre reproche ou nous nous accusons dès lorsque quelque chose ne se passe pas comme prévu. C’est cette culpabilité dont se sert le MPN pour toucher LA corde sensible. Autrement dit, en supprimant notre culpabilité, nous supprimons également la possibilité d’être manipulées.  

Nous justifier.

Lorsque le MPN nous accuse d’être en retard ou d’être mal habillées, systématiquement, nous voulons nous justifier. « tu as duré ! » ou « Tu es mal habillée ! ». A ce moment précis, nous rentrons dans des explications qui, précisons-le, ne touchent absolument pas le MPN. Il s’en moque complètement. Son unique but est de nous blesser par ses dénigrements. Alors, pour arrêter la manipulation sur nous, arrêtons de tout vouloir justifier.

La peur de répondre et de blesser.

Voilà pour le MPN, une bonne brèche pour nous manipuler par ses « belles paroles ». En effet, s’il arrive si bien à ses fins, c’est que nous évitons de lui répondre du « tac au tac » pour deux raisons. La première est dans notre enfance, les grandes personnes nous obligeaient à nous taire lorsque nous voulions exprimer nos opinions. La seconde est que nous avons peur de blesser. Nous pensons que si nous lui tenons tête, nous allons offenser le MPN. Or comme notifié ci-dessus, l’important pour lui est de nous blesser au maximum. Nos réponses même sympathiques ne l’impacteront pas. Alors répondons-lui avec respect mais fermement que là où il appuie, nous ne ressentons rien.

Nos croyances, nos ennemies.  

Nous pouvons difficilement contre manipuler en raison de nos nombreuses croyances sur nous-mêmes ancrées dès notre plus jeune âge. Ces croyances telles que « Je suis nulle » sont utilisées par le MPN allègrement. Il veut nous déstabiliser psychologiquement et émotionnellement afin de lui laisser le champ libre pour manipuler et renforcer nos croyances ennemies en nous-mêmes. Là également, en changeant nos pensées sur nous-mêmes, en nous valorisant comme nous le méritons (Si si nous avons toutes du mérite), nous aurons la force de répondre dès la première phrase manipulatrice.

Comment nous défendre contre la manipulation.

Il existe des moyens non seulement pour nous défendre contre la manipulation mais surtout des ressources en nous pour l’éviter en affirmant notre personnalité.

Remettre le MPN à sa place.

Dès la première attaque de la part du MPN envers nous, nous devons impérativement le remettre à sa place en lui indiquant que ses paroles malsaines n’ont aucun effet sur nous. Rappelons-lui nos valeurs, nos précédents combats gagnés avant qu’il arrive dans notre vie. Que son chantage affectif est inutile puisque nous sommes assez grandes pour vivre indépendantes d’un homme.

Renforcer notre estime de nous-mêmes.

Si le MPN est si habile à nous manipuler c’est que notre estime de nous-mêmes a besoin d’être solidifiée. Rappelons-nous toutes nos victoires sur nos différents challenges. Souvenons-nous de nos talents exercés avant son arrivée.  Personne ne pourra nous retirer tout notre passé (pas même le MPN) où nous avons su nous relever malgré les « coups durs ».

Tenir une posture d’autorité.

Pour nous éviter la manipulation, marchons avec autorité, c’est-à-dire en regardant droit devant nous. Lorsque nous voulons nous exprimer, fixer les yeux de notre interlocuteur. Systématiquement, ce dernier comprendra qu’il vaut mieux pour lui nous respecter.

Appliquer la fermeté.

Il est primordial de savoir ce que nous désirons réellement dans la vie. En effet, le MPN se méfiera de nous lorsqu’il s’apercevra que nos décisions prises ne peuvent pas être changées sans notre accord. Il comprendra également que même par des accusations ou des menaces, nous assumerons nos engagements quoi qu’il arrive et lorsque nous prononçons le mot NON, c’est NON.

Ecouter notre être intérieur.  

Si nous ressentons un malaise près d’une personne, il y a forcément une raison. Etudions nos comportements et nos réactions, il est possible qu’une relation toxique soit en vue. Ainsi, nous apprenons à nous méfier selon notre intuition et notre sensibilité.

Jouer l’indifférence.

C’est le plus difficile à faire, paraître insensible aux attaques du MPN. Normalement, une critique n’est pas synonyme de rejet bien au contraire, elle peut être constructive. Mais dans le cas du MPN, ses dénigrements à notre égard ne sont que pure spéculation. Par conséquent, rejetons-les en bloc et concentrons-nous sur des critiques qui nous font du bien et nous aident à évoluer.  

Ces moyens de défense contre la manipulation sont indispensables à maîtriser car le MPN peut être dans nos différentes catégories de vie. Toutefois, mieux vaut fuir celui-ci que d’essayer de le contrer car à ce jeu, nous sommes perdantes en raison de notre manque d’entraînement.

Exercices pour renforcer le mental.  

Un mental fortifié repousse la manipulation puisqu’il sait gérer les aléas de la vie. Même si un être infame arrive à nous manipuler, ce ne sera que sur du court terme.  Alors, renforçons notre mental pour notre bien-être par les exercices ci-dessous.

Nous accorder régulièrement trois petites activités.

Il n’y a pas besoin de chercher bien loin. Un petit plaisir c’est quelque chose de simple que nous aimons faire dans différents domaines de notre vie. Cela peut-être une promenade en forêt ou en bord de l’eau, lire quelques pages d’un livre chaque jour, manger du chocolat vers 16 heures, écouter notre musique préférée avant de nous endormir, prendre des cours de dessin, chanter dans une chorale…

Ces petites activités sont à effectuer chaque semaine régulièrement. Ainsi, notre optimisme se maintiendra même dans les moments difficiles de la vie par les hormones du plaisir.

Le réveil des sens.

Pour faire face à la manipulation et surtout tenir ferme devant elle, préparons notre esprit en réveillant nos cinq sens mentalement.

Pour ce faire, suivons ces différentes étapes :

Installons-nous confortablement, fermons les yeux puis écoutons une musique calme.

Ensuite, visualisons une à une chaque couleur de l’arc-en-ciel (rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo, violet).

Puis, caressons tout en douceur avec nos mains, notre visage, nos cheveux, notre cou.

Ensuite, choisissons une odeur préférée telle que le chocolat, un parfum, le café du matin.

Enfin, imaginons-nous en train de manger notre plat préféré ou de boire un chocolat chaud.

Prenons le temps de faire cet exercice pour repérer quel sont nos canaux sensoriels que nous utilisons le plus et développer les moins utilisés.

Conclusion :

Il n’appartient qu’à nous de nous renforcer mentalement pour reprendre autorité sur notre personne et notre vie. Le niveau de cette prise de pouvoir sur nous-mêmes déterminera le genre de nos relations : saines ou toxiques.  

Débora De Nicolle, auteur du livre « La victoire de Clarine sur le manipulateur pervers narcissique ».chaîne You Tube : https://www.youtube.com/channel/UCQmaRLMGiYIrSTbJ4H6mfSQ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*