Le visage de la victime pendant l’union avec le manipulateur pervers narcissique. (MPN).

Sur fond bleu, une tête noire avec une partie de cerveau en moins.
Image de Tumisu Pixabay.

Nous connaissons désormais les raisons pour lesquelles, le MPN nous choisit. Quels sont les changements dans notre état psychologique et émotionnel pendant la relation sentimentale avec le MPN ? En voici les détails ci-dessous.

Notre portrait pendant la relation avec le MPN.

  • Notre estime de nous-mêmes ainsi que notre manque de confiance en nous se sont accentués voire fragilisés.
  • Nos blessures d’abandon et de rejet se sont amplifiées par des peurs angoissantes de solitude.
  • Nous nous remettons en question perpétuellement et culpabilisons d’être une épouse déplorable.
  • Nous sommes devenues dépendantes affectivement et psychologiquement de notre conjoint toxique.
  • Nous perdons nos repères et notre cerveau devient confus.
  • Nous devenons stressées, tristes et dépressives.
  • Nous n’avons plus de motivation nécessaire pour pratiquer nos activités préférées.
  • Nous ressentons de la haine pour nous-mêmes.
  • Nous pardonnons tout à notre époux.
  • Nous nous sentons vides et fatiguées.
  • Nous nous sentons enfermées dans une prison psychologique.
  • Nous nous sentons seules car la famille et les amis ont été éloignés par le MPN.
  • Nous pensons au suicide.
  • Nous passons les besoins et exigences du MPN avant les nôtres.
  • Nous sommes persuadées que par amour notre époux MPN va changer.

Les raisons de cette souffrance psychologique et émotionnelle.

Le MPN nous manipule de manière subtile et surtout sournoise afin que nous ne voyons rien venir. Ainsi, il arrive à nous faire accepter l’inacceptable moralement sans jamais être inquiété, ni accusé. Et pour cause, il agit en nous rendant responsables de tous les problèmes. Voici nos différents comportements selon les moments de notre relation sentimentale toxique.

Hypnotisées par sa personnalité lumineuse.

Au début de la relation sentimentale, nous sommes sous le charme du MPN. Celui-ci sait montrer toute la lumière de sa personnalité. Nous cédons à tous ses caprices. C’est un vrai bonheur de vivre avec lui et notre famille l’apprécie et trouve que nous avons beaucoup de chance. Bref, notre bonheur est envié.

Une magnifique union.

Notre bonheur est tellement envié que nous acceptons la proposition de mariage avec le MPN sans trop y réfléchir. A cet instant, ce dernier a déjà une énorme emprise sur nous et sait que nous sommes dépendantes de lui. Mais de notre côté, nous n’avons pas encore saisi son mode de fonctionnement de pervers narcissique.

La victimisation du MPN

Pour confirmer qu’il est vraiment heureux de nous avoir épousées, il nous explique les souffrances vécues dans son passé et qu’à ce jour, il en est toujours resté malheureux. Mais avec notre présence bienveillante et chaleureuse nous indique-t-il, il se sent rassuré et il sait qu’avec nous, il peut vivre une vie très agréable.

Une sollicitude exagérée.

Nous avons entendu exactement ce que nous avions envie d’entendre. Chaque jour, nous sommes aux petits soins de notre conjoint, au point de devancer tous ses désirs sans prendre conscience que ses attentes deviennent des exigences de plus en plus en fortes pour se transformer en injonctions.

Une manipulation ignorée.

Puis quelques mois plus tard, nous découvrons la partie « ombre » de notre conjoint toxique lorsque ce dernier commence à nous manipuler. Pour ce faire, il nous dénigre subtilement et joue sur nos sentiments par du chantage affectif, de la colère et de la peur pour revenir en quelques minutes à un être adorable. Mais nous préférons fermer les yeux et lui pardonner son comportement. « C’est normal, il a tellement souffert dans son enfance ! »

L’exploitation émotionnelle acceptée par empathie.

Mais le MPN ne s’arrête pas là. Les insultes pleuvent, le dénigrement s’amplifie. A cela, les menaces d’infidélité et de rupture deviennent le lot quotidien de notre couple. Plutôt que d’admettre que c’est notre conjoint qui va mal, nous restons dans l’empathie en essayant de comprendre son comportement et de chercher ce que nous avons fait de si répréhensif. Pourtant, consciemment, nous pardonnons ses réactions émotionnelles excessives car c’est évident, notre « amoureux » est encore sous le choc psychologique de son passé si traumatisant.

La honte et le doute installés.

A aucun moment, nous n’imposons nos limites pourtant indispensables face au MPN ni ne remettons en question ses agissements. Bien au contraire, nous continuons de nous questionner sur nous-mêmes, de « repasser les films » dans notre tête pour chercher nos erreurs commises. Nous préférons choisir de penser que c’est lui qui dit vrai et que nous sommes complètement nulles. La honte et le doute s’emparent de nous qui ouvrent une porte supplémentaire à notre bourreau pour continuer de dénigrer notre image.

L’illusion d’une union « bisounours ».

Mais nous sommes persuadées que le mariage est l’amour décrit dans les contes. Nous ne voulons dans notre vie que du plaisir et non de la souffrance. Alors lorsque nous traversons toutes ces épreuves avec le MPN, nous nous disons que c’est de notre faute si le mariage échoue et que c’est donc à nous par amour de continuer à le soutenir quoi qu’il arrive.

Seules contre le MPN.

Très stratégique et très intelligent, le MPN a su habilement éloigner la famille et les amis de nous pour éviter de nous confier sur notre mal-être. Même si nous désirons expliquer ce qui se passe réellement dans le couple, le MPN retournera la situation contre nous en se portant en victime et en appuyant sur la phrase « Voyez ce que je vis avec elle ! » Nous serons obligatoirement traitées comme des ingrates et des menteuses de la part de notre entourage face à un si beau parti.  

Le refus d’admettre la manipulation.

Malgré le chaos et la sensation d’être hypnotisée, nous avons la force de chercher à comprendre ce qui se passe réellement dans l’esprit de notre conjoint toxique. A aucun moment, nous ne pouvons pas imaginer qu’il puisse être méchant et manipulateur. Non à nos yeux, c’est impossible. C’est uniquement de notre faute si nous vivons ce véritable cauchemar.

Le repli sur nous-mêmes.

Ne sachant plus très bien où nous en sommes à force d’entendre tout et son contraire, d’être dénigrées ou au contraire idolâtrées, nous nous replions sur nous-mêmes. Puis nous devenons déprimées. Parfois, pour avoir un semblant de paix, nous préférons ne plus rien répondre à notre agresseur psychologique et émotionnel. Une pensée de suicide peut même effleurer notre esprit.

Notre image détestable à nos yeux.

Nous sommes arrivées à nous dire que nous sommes folles tellement le MPN nous a vidées de notre énergie si joyeuse, si chaleureuse. Comme un drogué accro à sa drogue, il cherche toujours à se nourrir de nos qualités, de notre énergie et ce de plus en plus souvent. De notre côté, nous sommes vides. Notre image de nous-mêmes est devenue lamentable et détestable à nos yeux.

L’explosion du couple.

Mais un jour, l’union toxique explose. Soit le MPN part car il sait qu’il n’a plus rien à obtenir de nous victimes pour peut-être revenir plus tard ou nous avons eu un sursaut d’énergie et nous avons mis fin à cette relation dangereuse pour nous et nos enfants. Personnellement, le MPN est parti et m’a laissée dans un état proche de la folie.

Conclusion

Nous constatons au fil de la relation avec le MPN que notre psychologie et nos émotions changent du tout au tout. Et pour cause, nous étions tellement persuadées d’avoir trouvé l’amour de notre vie que nous nous sommes engagées, corps, âme et esprit dans cette union. Mais le prince charmant en a décidé autrement et s’est soudain transformé en démon.

Débora De Nicolle auteur du livre « La victoire de Clarine sur le manipulateur pervers narcissique. « Chaîne You Tube : https://www.youtube.com/channel/UCQmaRLMGiYIrSTbJ4H6mfSQ

Une réponse à “Le visage de la victime pendant l’union avec le manipulateur pervers narcissique. (MPN).”

  1. Ping : L’entourage de la victime du manipulateur pervers narcissique. (MPN). – Debora De Nicolle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*